A la rencontre d’un jeune artiste sculpteur peintre Franck Zannou. Un jeune  qui ne manque de sculpter des formes féminines dans le bois afin de dénoncer les tars de la société béninoise et particulièrement africaine. Il fait le vœu dans cette interview d’hisser les arts plastiques très loin à travers plusieurs projets

  1. Présentes-toi?

Moi c’est Zannou Franck à l’état civil. Mon nom d’artiste c’est zanfanhouedé

  • Depuis quand as-tu commencé par peindre ?

J’ai commencé par peindre il y a très longtemps, quand j’étais sur les bancs. Avec des contre-plaqués, du sable et du charbon je faisais des schémas. Puis je suis tombé dans le tatouage, la mécanique et après la sculpture sur bois.

  • Parles-nous de ton parcours artistique ?

J’ai d’abord commencé par l’atelier Zinkpe et de là j’ai exposé à plusieurs endroit comme le café des arts, une exposition à la place Bayol, à zogbodomey, à la place des martyrs puis l’avant dernière que j’ai faite à ‘’Le Centre’’ et puis la dernière à Missérété au jardin des arts visuels et de scène qui est actuellement en cours.

  • Parles-nous de ta technique de travail ?

Je fais du côté de la peinture des collages d’éponge avec de l’acrylique sur toile. Quant à la sculpture j’agence le bois et le fer, du clou qui me donne des formes.

  • Quels sont les matériels que tu utilises ?

J’utilise du bois, des papiers verts, la peinture de l’ocre etc….

  • Quels sont les thèmes que tu abordes à travers tes créations ?

A travers mes créations je parle des problèmes que nous rencontrons aujourd’hui en tant que jeune comme la violence sexuelle. Conscientisé les jeunes de nos jours que la femme demeure ce qu’elle a été hier.

  • Quelles sont tes perspectives d’avenir en tant qu’artiste peintre sculpteur ?

 Je veux être un grand artiste béninois avec un atelier de peinture et de sculpture ; amener la population à savoir ce que s’est que l’art. Montrer au monde de quoi la jeunesse africaine est capable.

  • Ton mot fin

Je vous remercie pour le geste et vous promet que je ne vais jamais vous décevoir quant aux promesses d’hisser l’Afrique sur le toit mondial des arts plastiques.

L. M. T, Correspondant Média PLATEAU

Tél: (+229) 97 773 785
(+229) 95 816 608 /
Email: abapforpi@yahoo.fr ;
associationabap@gmail.com ;

Ce site web est créé et maintenu avec le soutient financier de l'Union Européenne. Son contenu releve de la seule responsabilité de l'Association Béninoise des Arts Plastiques et ses partenaires et ne reflete par necessairement les opinions de l'Union Européenne