Lokossa a accueilli, la semaine dernière, le 5ème Rendez-vous des arts visuels du Mono-Couffo. Ces rencontres avec une série d’interventions artistiques, sont organisées à des fins d’éducation artistiques et culturelle à l’endroit de la population en général, et d’un public d’enfants et de jeunes âgés de 3 à 25 ans, sur les arts visuels et des thématiques liées à l’environnement en particulier.

Ainsi, les artistes plasticiens exposent dans des espaces publics inhabituels et même insolites et réaliseront, en ces occasions et devant le public, des œuvres d’art sensibilisatrices sur les enjeux environnementaux. Cette initiative a la particularité, loin des espaces d’exposition conventionnels (Galerie, Musées….) d’emmener les arts visuels à la rencontre du public dans son lieu de vie ou de travail et accroit un rapprochement de ces jeunes créateurs avec le public.

Ce choix explique l’initiateur, s’appuie sur l’insuffisance des lieux d’exposition existant au Bénin mais aussi et surtout la problématique de la mobilisation du public autour des arts visuels. Pour toute la période que vont durer les rencontres, l’ACE et son partenaire SOS Population, mettent sur pied cinq (05) équipes de mission composées chacune de deux artistes, un photographe et un journaliste culturel et chapeautée par un chef de mission, un spécialiste de l’environnement et membre de SOS Population. Chacune des équipes, pour remplir convenablement sa mission, investira un espace public ou descendra dans une école, un collège ou un lycée et s’y attellera pendant 48 heures.

Il s’agira, plus particulièrement, précise l’initiateur, de s’engager dans une démarche éducative donnant à voir et à comprendre la recherche artistique qui anime les jeunes artistes ainsi que les processus de création qu’ils mettent en œuvre (réflexion, expérimentations, réalisation). Il sera également évoqué avec les artistes, la manière dont ils aimeraient faire percevoir leur présence, ainsi que celle de leurs œuvres, aux écoliers ou élèves, aux jeunes ou au public.

Après Lokossa, ce sont les villes de Athèmé et de Dogbo qui accueillent les prochaines éditions.

E. H. G, Correspondante Média COLLINES