Sa vitalité et son esprit curieux l’ont amené en 20 ans de carrière de la peinture à la sculpture, en passant par la photographie et la musique.
Ayant acquis les bases de sa formation au Nigéria dans une école de beaux arts centrée sur le dessin des divinités, dessins surréalistes qui mettent en scène leur métamorphose, de retour au Bénin sa rencontre avec une prêtresse du vodun l’incite à questionner le concept de FA ; non
pas le FA abstrait, réduit à un oracle mais le FA-humain, être qui comme les autres prophètes aurait eu une naissance, une vie et une mort. Ses tableaux aux accents surréalistes racontent depuis ses recherches.
Puis, un matin, à 1H40 de la nuit, il lève les yeux vers le ciel, et sur le disque de la lune il aperçoit une image qu’il s’empresse de prendre en photo. Surpris par le résultat, il va l’appeler « le visage de Dieu ». il découvrira ainsi lui-même le light-painting et entrera dans une nouvelle expérience.
Son travail que ce soit peinture, sculpture ou photo, revêt une dimension
religieuse, ou disons plutôt mystique, Azebaba, profondément ancré dans sa culture embrasse le monde de son esprit ouvert et poursuit sa voie à la recherche des légendes.

A. S, Correspondant Média Atlantique,

Tél: (+229) 97 773 785
(+229) 95 816 608 /
Email: abapforpi@yahoo.fr ;
associationabap@gmail.com ;

Ce site web est créé et maintenu avec le soutient financier de l'Union Européenne. Son contenu releve de la seule responsabilité de l'Association Béninoise des Arts Plastiques et ses partenaires et ne reflete par necessairement les opinions de l'Union Européenne