Ses toiles sont gaies, vives, lumineuses, imprégnées d’innocence, on dirait qu’elle recolorie les couleurs pour leur donner ce bel éclat.
Le Réconfort, Pigments d’amour, Mon monde intérieur, ces titres pourraient faire croire qu’Eliane est aspirée par une quête individuelle qui la laisse indifférente au reste.
Il n’en est rien, Ibédji, Les esprits bienveillants, autres toiles qui la montrent concernée par la condition féminine, par son continent, attentive aux traditions.
C’est la riche culture dont elle est issue, ses lectures qui lui donnent une connaissance certaine du monde africain qu’elle essaie de décrypter, de comparer et de comprendre. Elle s’intéresse aux diverses manières de traiter les jumeaux à travers le continent, à la symbolique de l’ombre…
Avec ses peintures à l’eau où elle rajoute parfois du papier mâché, elle arrive à exprimer la joie que l’art lui apporte, sa reconnaissance pour l’espace de liberté qu’il lui octroie.
Son intérêt pour l’art ne s’arrête pas à la pratique de la peinture, Eliana Aisso est en fin de formation d’histoire de l’art.

S. A, Correspondant Média ATLANTIQUE

Tél: (+229) 97 773 785
(+229) 95 816 608 /
Email: abapforpi@yahoo.fr ;
associationabap@gmail.com ;

Ce site web est créé et maintenu avec le soutient financier de l'Union Européenne. Son contenu releve de la seule responsabilité de l'Association Béninoise des Arts Plastiques et ses partenaires et ne reflete par necessairement les opinions de l'Union Européenne