Mot du coordonnateur national PSCC, Pierre-Nicolas Meido


Le Bénin est doté d’une insolente vitalité dans son secteur des arts visuels, aussi bien du côté de la création artistique, que de celui des acteurs des différentes filières. D’origines diverses et parfois très conséquentes, les soutiens à la création artistique et aux arts visuels permettent à l’occasion, au secteur, d’oublier un moment son premier maillon faible qui est l’insuffisance de lieux culturels fonctionnels (infrastructures et espaces).

En dépit de la rareté de véritables lieux culturels fonctionnels, il est agréable de relever que, depuis quelques temps, des espaces culturels urbains privés sont installés. Ils accueillent divers événements, qui vont de l’exposition d’artistes peintres locaux ou étrangers, aux ateliers résidentiels. Les arts visuels constituent aujourd’hui un domaine dans lequel le Bénin existe bel et bien, et devrait y consolider ses atouts.

Cependant, son principal obstacle demeure l’accessibilité limitée de la population aux arts visuels dans tous les départements que compte le pays faute de structures de formation, de centres d’éveil artistiques, de manifestations, de lieux d’exposition et de musées. Cette infrastructure standard de base fait ainsi défaut. Par ailleurs, il est nécessaire de disposer d’une base de données fiables et régulièrement mise à jour, pour exploiter judicieusement les potentialités réelles de développement de la filière arts visuels au Bénin.

A ce titre, il est heureux que le PSCC ait retenu pour financement, le Projet d’Appui à la Filière Arts Visuels au Bénin « PAFAV-BENIN » de l’Association Béninoise des Arts Plastiques « ABAP-FOUR P », au regard de sa pertinence mais aussi comme réponse aux priorités et besoins actuels du secteur. En effet, PAFAV-BENIN a pour objectif de contribuer à l’accessibilité et la visibilité de la filière arts visuels dans l’optique de son développement durable et de l’épanouissement des de ses acteurs au Bénin. La réalisation de l’inventaire national des acteurs et l’élaboration de ce répertoire sont entre autres, des préalables indispensables pour le développement durable de la filière Arts visuels au Bénin.

L’objectif de ce répertoire est de tisser des liens, de susciter des idées reliant les artistes aux associations, aux lieux ou espaces d’exposition ou de promotion, aux historiens/critiques d’art, aux collectionneurs, aux journalistes culturels, aux structures d’appui, etc. afin que l’art retrouve sa place au plus près de tous les citoyens, dans des initiatives riches et innovantes. Le but de cet outil est également de défendre la place et le rôle des artistes engagés dans une démarche de partage de leur savoir-faire avec des publics différents, œuvrant ainsi à la transformation de la société.

Outils de promotion, ce répertoire national et la base de données qui l’accompagne renseigneront sur le travail des artistes plasticiens, les activités des associations ou organisations professionnelles, les offres des lieux ou espaces d’exposition ou de promotion, les filières des centres de formation ou d’encadrement, etc.

En soutenant ce répertoire, nous affirmons la nécessité pour l’artiste de pour- suivre son action de création plus que jamais primordiale et sa mission de « passeur d’art » auprès des publics.

Pour cela, une version numérique consultable par tous est publiée et accessible via le site internet www.beninartsvisuels.com et les sites ou portails culturels existants. En outre, et pour prolonger cette ambition, je souhaite que le répertoire devienne un outil vraiment collaboratif et interactif accueillant vos informations et aussi vos suggestions.

Ce répertoire offre un langage partagé pour faciliter le dialogue entre tous acteurs de la filière arts visuels au Bénin et les partenaires. Il permet une appréciation juste de la variété des professions présentes dans le secteur et de leurs caractéristiques. C’est donc un espace précieux et ouvert aux personnes désireuses de connaître les arts visuels du Bénin.

Enfin, les divers acteurs, les pouvoirs publics et les autorités locales, disposent maintenant d’une base de données sur la filière arts visuels. C’est un acte important, fondateur et symbolique car c’est le tout premier répertoire consacré spécifiquement à la filière artistique dans le monde culturel béninois.

 

Pierre-Nicolas MEIDO

Coordonnateur National Programme Société Civile et Culture (PSCC)