3ème JIAP 2016 : Natitingou accueille la projection de la video sur Romuald HAZOUME.

3ème JIAP 2016 : Natitingou accueille la projection de la video sur Romuald HAZOUME.

3ème JIAP 2016 : Natitingou accueille la projection de la video sur Romuald HAZOUME.

Le samedi 29 Octobre 2016, les artistes plasticiens de la cité des nanto ont été invités à la maison  tv5 de Natitingou. C’est pour suivre la deuxième projection de la vidéo l’artiste plasticien Romuald HAZOUME sur ‘’LES EXIGENCES D’UNE CARRIERE REUSSIE EN ARTS PLASTIQUES’’. Avec quelques artistes et le Directeur Départemental du Tourisme et de la Culture M. WAKOUTE Saguifa, la 3ème Journée Internationale des Arts Plastiques au Bénin n’est pas passée sous silence à Natitingou.

Initiée par la Fédération des Associations Professionnelles des Plasticiens et Graphistes du Bénin (FAPLAG-Bénin), la 3ème Journée Internationale des Arts Plastiques (JIAP 2016) a été délocalisé pour la première fois à travers une projection vidéo prévue dans le programme. Outre Porto-Novo, Natitingou est la deuxième ville qui vient de recevoir cette projection vidéo très instructive de l’artiste plasticien Romuald HAZOUME. C’est une rencontre qui au-delà de son instruction, forge la vie d’un plasticien. ‘’Cette vidéo peut être un support de cours, pour enseigner aux enfants ce que s’est que l’art plastique’’ explique le professeur des beaux arts et artiste plasticien M. Yéropa TCHENTCHA.  Portée sur le thème : ‘’Romuald HAZOUME, les exigences d’une réussite en art plastique’’, elle a permis aux artistes plasticiens de se rendre compte de certaines erreurs qu’ils ne doivent pas commettre. Romuald HAZOUME exige donc, aux artistes plasticiens d’avoir quelques règles qui ont été exposées aux artistes plasticiens de Natitingou venus suivre cette vidéo notamment le «COMMENT SA MARCHE » pour réussir leurs carrières. Comme il le dit si bien dans la vidéo projetée ‘’le comment sa marche’’ doit s’ajoute au talent et à l’intelligence de l’artiste. Entre autres conseils prodigués par Romuald HAZOUME, on a la reproduction d’une même œuvre plusieurs fois et l’incapacité de l’artiste plasticien à ne pas pouvoir planifier sa vie d’artiste correctement, au fin d’être autonome financièrement. Une vidéo qui est intéressante aux dires des artistes plasticiens de Natitingou pour se mettre au pas dans l’art contemporain au Bénin. Les artistes souhaitent donc à la fin de cette vidéo revoir la Fédération à travers d’autres projets impliquant véritablement le Nord Benin car, martèle l’artiste plasticien Albert MEKOU ‘’le nord est souvent oublié et nous pensons que c’est le début d’une implication véritable’’. Albert MEKOU va plus loin en proposant que la Fédération fasse venir à Natitingou Romuald HAZOUME pour un échange direct.   

De Natitingou : Jonathan SEWAÏ