Espace Public de Promotion des Arts Visuels de Cotonou

L’absence de galeries municipales, départementales ou nationales pour la promotion et la diffusion des œuvres fait que les créations des artistes plasticiens béninois souffrent dans leurs ateliers. Les artistes plasticiens souhaitent que leurs œuvres soient achetées par les acteurs nationaux et les étrangers. Or, il n’y a aucun lieu de promotion et de diffusion des œuvres au Bénin à part les galeries privées.

Ces quelques galeries de la place exposent une minorité d’artistes selon leurs goûts laissant la grande majorité à créer des œuvres qui croupissent sous leurs lits. Du coût, ces créateurs se dirigent vers le centre de promotion de l’artisanat (CPA) ; une maison des artisans, qui fait perdre de la valeur à la création artistique pure exposées dans ces stands.

Or la ville de Cotonou qui est la capitale économique du Bénin est une ville où se font et se défont les activités d’art Visuel. Elle accueille de grandes manifestations artistiques comme : Boulev’Art, Prom’Art Jeunes, Art 7/7, Waba, Biennale Regard Bénin, Bénin Golden Awards, etc. Dans la ville de Cotonou, il existe une multitude de lieux publics voués à une insalubrité sans nom et qui peut être aménagés pour servir d’espace public de promotion et de diffusion des œuvres de ces artistes.

C’est le cas de l’espace sous le monument des martyrs qui sert de refuge aux zémidjans, aux handicapés physiques et mentaux dans la journée. Pendant la nuit, c’est le gîte des prostitués et le lieu abrite toutes sortes de déchets. Ainsi, sur démarche de notre association et l’autorisation du chef du 12ème arrondissement de la ville de Cotonou avec l’appui favorable du Président Maire de Cotonou, ce lieu a été attribué aux artistes plasticiens du Bénin par le biais de l’Association Béninoise des Arts Plastiques.

Cependant, il y a beaucoup de travaux à effectuer sur le lieu pour le rendre plus adapté à la valorisation des œuvres. L’aménagement de ce lieu pris d’assaut par les artistes plasticiens contribuera beaucoup dans la résolution du problème de la vente des œuvres. C’est pourquoi après l’appui des autorités municipales (autorisation d’aménagement) et le fond d’aide à la culture et d’autres partenaires tels que l’ONG ADECD-BENIN, SIBIC SARL, le site a été aménagé  sommairement.

Les bénéficiaires sont les artistes plasticiens du Bénin qu’ils soient des départements du nord, du centre, du sud du Bénin.

1.3. Caractéristiques de l’espace

  • Localisation

Cet espace était un passage de la voie qui quitte le carrefour Cadjèhoun pour le CNHU. Auparavant, les véhicules passaient sous le monument des martyrs. Aujourd’hui le passage des véhicules est supprimé par la réalisation de la nouvelle voie. Il est encadré d’une part, par les 02 bâtiments qui abritent la médiathèque des diasporas et d’autres part, par les deux nouvelles voies publiques carrefour cadjèhoun-CNHU et Aéroport-CNHU.

 

Photo ABAP-FOUR P Août 2011:

Vue partielle de l’espace d’exposition de la place des martyrs avant aménagement sommaire

 

 

Photo ABAP-FOUR P Août 2011:

Vue partielle de l’espace d’exposition de la place des martyrs après aménagement sommaire

 

 

Les principales contraintes de l’espace sont :

-          L’état d’inachevé de l’aménagement sommaire réalisé

-          Le manque de moyen sur les expositions réalisées

La levée de toutes les contraintes ci-dessus énumérées, pourrait aider à concrétiser le souhait des personnes rencontrées, de pouvoir dynamiser l’activité plastique sur l’espace.

 

  • Remarques spécifiques à l’aspect « genre »

En ce qui concerne le genre, il n’y a pas de barrière d’accès à l’espace qui soit liée au sexe, à l’âge, à la nationalité, à la religion, à l’appartenance politique ou au rang social. Cependant, nous veillerons sur la nécessité de satisfaire d’abord les artistes nationaux avant tous autres artistes plasticiens.

 

Pris d’assaut par les artistes plasticiens, cet espace en cours de valorisation, vient réduire le nombre de lieux insalubres de la ville de Cotonou et contribuera beaucoup dans la résolution du problème de la vente des œuvres des artistes plasticiens béninois